Nos opinions

Projets d’actualités

Aujourd’hui, nous vous partageons nos opinions et projets au fur et à mesure dans nos actualités !

Découvrez notre position sur les grands thèmes de l’actualité communale : la rénovation urbaine, les éoliennes, …
Retrouvez aussi les interventions communales de nos conseillers ECOLO élus au Conseil communal de Habay.
Vous pourrez également lire nos réflexions de fonds sur certains sujets comme l’eau, la mobilité, l’alimentation, …
Nous veillerons également à vous partager l’actualité politique provinciale et wallonne qui concerne les citoyens de Habay.
Et puis, ne manquez pas nos événements
Nos opinions de citoyens se partageront via des billets d’humeur rédigés par nos membres, composant la Chronique des Habaysiens !

Découvrez nos actualités

 

Priorités depuis élections 2018

Lors des élections communales de 2018, nous vous avions fait part de nos principales priorités :

Des citoyens issus des différents villages de l’entité de Habay, de tous âges et de milieux professionnels et sociaux différents, membres et sympathisants d’ECOLO ont décidé de déposer une liste pour les élections communales.

Cette liste ne veut pas être contre d’autres candidats, mais au contraire elle agira en équipe bien soudée pour se mettre au service de tous les citoyens de la commune de Habay. Nombre de nos candidats sont des citoyens actifs dans la transition énergétique, l’action sociale, la défense de la biodiversité, dans l ‘éducation et dans la vie associative sportive et culturelle.

Chez ECOLO, ce qui compte, ce ne sont pas les élus, mais les projets à réaliser avec éthique et concertation….

Dès à présent nous sommes et resterons à l’écoute des citoyens.

Nos préoccupations, nos trois priorités :

  1. la transition énergétique, j’y gagne.
  2. la qualité de notre alimentation.
  3. l’information de la population.

Pour nous, la transition énergétique c’est  :

  • La mobilité et en particulier la défense de la gare de Marbehan, le maintien du guichet et de la salle des pas perdus. Mais les autres locaux de cette gare aujourd’hui vides permettraient de créer une plateforme touristique « porte de Gaume, porte d’Ardenne » et des locaux de coworking. Nous pressons donc la commune de devenir locataire de la gare.
    Surtout parce que la gare est entourée de projets porteurs de développement comme l’éco-quartier prévu pour 500 habitants et les bâtiments industriels du zoning derrière la gare que la commune envisage d’acquérir. Nous y verrions bien un atelier de préparation, de conditionnement des productions maraîchères bio et locales, une donnerie /salle de vente pour encourager le recyclage et l’accueil d’entreprises axées sur les installations solaires, l’isolation etc.
    Nous voulons favoriser les transports en commun, le covoiturage, la mobilité douce, redonner aux piétons et aux cyclistes une place importante ?
    Nous soutenons le Pédibus qui encourage les enfants à aller à l’école à pied et nous sommes particulièrement attachés à la réalisation de la transhabaysienne.
  • L’isolation des toitures et fenêtres. La commune de Habay a adhéré à la « Convention des maires », initiative européenne qui prévoit une diminution de la production de CO2 de 50% pour 2030. C’est un effort nécessaire pour le devenir de notre planète menacée par le réchauffement climatique.
    Comment y arriver ensemble, comment tirer profit de la transition énergétique? Comment diminuer d’un quart les frais de chauffage, d’électricité en isolant les toitures et en changeant les fenêtres? Des personnes âgées, des locataires souhaiteraient le faire mais manquent d’informations et de conseils. Comment bénéficier des primes wallonnes, provinciales ?
    La commune doit jouer un rôle, montrer l’exemple, investir dans le mix énergétique au nom des citoyens. La commune doit informer, accompagner dans leurs démarches les plus fragilisés, les retraités, pour isoler, installer un système de chauffage économique, utiliser les transports en commun…

La qualité de notre alimentation.

La commune de Habay a signé la « Charte du commerce équitable » dont un article appelle au soutien du commerce local, bio et en circuit court. Après tous les scandales qui ont touché notre assiette, rappelons le poulet, les œufs et plus récemment la viande, la qualité de notre alimentation demande une transition de la grande industrie agro-alimentaire vers des modes de production d’où seront progressivement exclus les engrais et pesticides chimiques.
La commune doit apporter son aide aux producteurs bio et aux marchés en circuits courts, encourager les jardins, le compostage et les poulaillers partagés.
Une attention particulière doit être apportée à l’utilisation de produits bio et locaux dans les cantines, pour vos enfants.

Nous voulons un aménagement de la place et du centre de Habay-la-Neuve avec une halle pour y tenir un marché hebdomadaire bio et circuits courts et pour encourager l’installation de commerces par des jeunes artisans et producteurs. Un centre où les piétons seront à l’aise, en sécurité.
Création d’une commission communale de l’alimentation et de la prévention où les agriculteurs, éleveurs, producteurs et consommateurs se rencontreront pour encourager la transition vers le bio et la diminution de l’impact des pesticides, la plantation de haies pour éviter les inondations, etc.
Nous soutenons également toutes les campagnes et les efforts de prévention de la santé que peut organiser une commune, ainsi que les démarches pour accueillir suffisamment de médecins généralistes dans nos villages.

L’information de la population

Toutes ces transitions sont l’affaire de tous, seuls les élus communaux ne peuvent y arriver, il est donc nécessaire de développer une réelle concertation avec la population autour des différents enjeux.

La première étape, c’est l’information de la population et celle-ci doit devenir professionnelle et permanente.
La deuxième étape, c’est une écoute de la population et une présence sur le terrain, une préparation et un suivi des réunions d’informations sur les projets dans la commune
La troisième étape, c’est la collaboration autour des réalisations grâce à l’intervention d’agents de développement qualifiés.

Lors de notre campagne, nous avons également proposé la retransmission en direct du Conseil communal. Depuis, nous retransmettons le conseil avec les moyens du bord via notre page Facebook. Chaque conseil reste disponible en ligne pendant trois mois sur notre page. Nous espérons trouver bientôt une solution pour améliorer le son de chaque vidéo, mais nous vous invitons à utiliser de bons hauts-parleurs pour une meilleure consultation.

 

 

 

 

Share This